Tag Archive | Bive

Un bel article sur Bive écrit par Tim Brown, PDG de IDEO !

Inspiration for Innovators: OpenIDEO and Grameen

April 04, 2013

101b022

In 2011, OpenIDEO launched a social business challenge focused on improving the lives of people living in places like Caldas, Colombia, where one in four people live in extreme poverty. During the challenge, The Grameen Creative Lab provided local insights by interviewing the community on the ground, and the global OpenIDEO community shared innovative lessons and examples from the health sector.

The winning ideas were taken up by a local doctor and entrepreneur named Jorge García. Jorge formed a business plan based on them and received funding to found a social business in Caldas called Bive. He has been prototyping ideas from the challenge starting with one called ‘Madre Cuidadora.’ This concept creates a network of community ‘mothers’ who are trained in basic health promotion and prevention. Using these skills they resell basic health products, provide trusted advice, and offer health checks biannually.

Bive has seen impressive growth. They already have 700 users in two cities and aim for 6000 this year. Jorge and his team’s ambitions don’t stop there. Their plan is to develop another idea from the challenge and create an SMS health advice service.

Congratulations to everyone who took part in the collaborative effort of this OpenIDEO challenge, and especially to all the winning concept authors who helped to inform Bive’s social business that is having a vital impact on the underserved population of Caldas and nearby communities.

How might you create positive impact today?

Publication de:
 Tim Brown Tim Brown (CEO at IDEO)
Pour plus d’information sur IDEO: http://www.ideo.com/
Pour plus d’information sur openIDEO: http://www.openideo.com/
Publicités

¡ Con mucho gusto !

2013-03-02 20.58.24

Bienvenue à Manizales, ici, quelque soit votre interrogation ou votre affirmation, les gens vous répondront toujours « Con mucho gusto » (avec grand plaisir) ! Vous l’aurez compris, il y fait bon vivre…

A mi-chemin entre San Francisco et la forêt amazonienne, cette ville aux multiples dénivelés et à la végétation luxuriante nous a donc accueillis chaleureusement samedi dernier et c’est sans appréhension mais avec joie que nous avons défait nos sacs à dos de boy scouts dans la Grameen House. La Grameen House c’est une grande maison sur deux étages où les membres de la famille (structure pionnière du Social Business « façon Grameen » en Amérique Latine) travaillent, mangent, boivent, dorment… Et comme ses membres viennent aussi bien de Salvador, du Costa Rica, d’Argentine que de Grèce, d’Allemagne, de France…, la Grameen House c’est un peu l’auberge espagnole de Colombie !

Bref, l’ambiance est à la fois professionnelle et amicale, on est bien et ce n’est que le début !

Pour moi, Louis (désormais « Luis » dans les bouches autochtones!), la mission que l’on m’a confiée consiste à assister la fondatrice de Ruralive dans sa stratégie commerciale et marketing. Ruralive est une entreprise sociale qui propose des services de tourisme rural afin d’aider les familles des contrées reculées de Colombie à sortir de la misère.

Pour moi, Aimery (désormais « Amery » ou «¿qué? ¿Cómo se dice…?), la mission que l’on ma confiée consiste à définir une nouvelle stratégie commerciale et marketing pour le social business Bive. J’ai également pour mission de réfléchir et de lancer un projet avec d’importants partenaires nationaux dont le principe serait d’envoyer des conseils médicaux et préventifs par SMS  aux femmes enceintes les plus pauvres de Colombie afin de démocratiser les meilleurs pratiques en matière de santé et de lutter contre la mortalité infantile et maternelle qui reste encore aujourd’hui très élevée en Colombie.

Ci-dessous quelques photos de notre désormais bureau:

DSCN0057

DSCN0059

DSCN0058

Nous sommes bien dans une « Grameen House »: on peut voir sur l’un des murs les 7 principes du social business selon Muhammad Yunus:

  1. L’objectif de l’entreprise sera l’éradication de la pauvreté, ou une autre problématique (telle que l’éducation, la santé, l’accès aux technologies, le respect de l’environnement) qui menace les populations. L’entreprise ne poursuivra pas la maximisation de ses profits.
  2. La situation financière et économique doit être pérenne
  3. Les investisseurs ne reçoivent pas d’intérêts sur leurs apports
  4. Les dividendes sont automatiquement réinvestis dans l’activité de l’entreprise
  5. L’entreprise est soucieuse de l’environnement
  6. Les salariés sont payés aux salaires du marché, et bénéficient de meilleures conditions de travail
  7. … et tout cela dans la bonne humeur !

Enfin, voici parmi les quelques couchers de soleil que nous pouvons contempler tous les jours depuis le bureau ( le poète chilien Pablo Neruda affirma d’ailleurs, à ce propos, que Manizales était une « fabrique de couchers de soleil »):

2013-03-09 00.06.05

DSCN0470

DSCN0474

Comme vous pouvez le deviner, ces cinq premiers jours ne nous laissent qu’envisager le meilleur pour la suite de notre aventure…

Aimery & Louis